Madagascar, l'Île Continent
<%letter%>

cliquer ici pour une écoute en continue


Menu

|


NM Médical, distribution de matériel médical
Qui suis-je ?
Livre d'or

Rubriques

1. ACCUEIL
2005 TAMATAVE SAINTE MARIE
2006 FORT DAUPHIN TULEAR ISALO TANA
2006 TAMATAVE MANANARA TANA FIANARANTSOA
2007 DIEGO MAJUNGA MANTASOA ANKANIN NOFY
2007 TAMATAVE FOULPOINTE MAHAMBO
2008 TAMATAVE SAINTE MARIE MANOMPANA
2008 TAMATAVE VATOMANDRY MAHANORO
2009 2011 MAHAMBO (en construction)
Actions Projets pour Mada
Conseils et Bons plans
Coups de Coeur
Cyclones
Decouverte du pays Videos
Diaporama
Faune et Flore
Histoire de Madagascar
Livres Contes
Musique Culture Films
Personnalites malgaches
Peuples et Coutumes
Sante et conseils

Mes voyages

Afrique du Sud
Swaziland
Ile Maurice (à venir)
Ile de la Réunion

Avant de Partir

Office de Tourisme
Parcs Nationaux
Go to Mada
Tourisme Toamasina
Tourisme Fort-Dauphin
Tourisme Tuléar
Tourisme Diégo
Tourisme Nosy be
Tourisme Ile Sainte-Marie
Tourisme Antsirabe et les hautes terres
Tourisme Antananarivo
Tourisme Morondava
Tourisme Alaotra-Mangoro
Canal des Pangalanes
Cours de malgache
Météo à Mada
Banque Centrale
Billets d'avion
Boutique Multimédia
Train Madagascar
Chauffeur guide
Infos tourisme
Histoire de Madagascar
Alliance Française
Madagascar le guide


Forums et Guides

Voyages et Partages
Madaland
Lonely planet
Voyage forum
e-voyageur
Le routard
Le voyageur

Actualités

actumada
Sobika
L'express de Madagascar
Madagascar Tribune
Les nouvelles
Actualités-MadaPlus
La vérité
Mada.pro
Info premier Mada
la tribune de Diégo
no comment

Blogs

Carnets de vadrouilleurs
mon rêve malgache
les Zazakel de Madame Gascar
Les Marmots à Mada
Vanila sy Cacao
Madascope
Eric's trips
activité culturelle malgache
Madagascar et le Grand Sud
Avertem 2009
Avertem 2010
Madagascar la belle
L'Odyssée de Tattum
Mada ma passion
Madagascar, terres de cultures
Spiruline Antenna Malnutrition
Bouge ton île Sainte-Marie
PositiveMada
Plongées Tuléar

Associations

Avertem
Madamoramora
L'Homme et l'Evironnement
tsinjo menabe
PREV'ACT
Les jardins de Lumière
La forêt d'Ambodiriana
Le village de la joie
Association ASA
Solmada
ACP-Artémisia contre paludisme
Urgence Palu
Fanevanoo
Marmaille la case
Ong-Oh-Madagascar
Amadea
Coeur et Conscience
Les enfants du Soleil
Akamasoa
Fazasoma
Malagasy35
Domino Madagascar
Ambeoka
sourire-aimer
Aïna Enfance et Avenir
SPV-FELANA
Rayons de lumière

NON et STOP au tourisme pédophile




Météo Tamatave


Click for Tamatave, Madagascar Forecast





 :  



Cliquez pour visiter 123madagascar, annuaire et moteur de recherché dédié à Madagascar

Mes albums

Musique traditionnelle

 

RAKOTO FRAH

Le maître de la flûte malgache

 

1923 - 2001

 

Rakoto Frah, de son vrai nom  Philibert Rabezoza Rakoto, était un flûtiste émérite et l'un des artistes les plus connus de Madagascar.

Sa popularité était telle que les billets de 1000 ariary  portaient son effigie depuis 1959, un privilège rare.

Auteur, compositeur et interprète de plus de 800 chansons, il avait toujours mené une double carrière de front.

La première l'a souvent ramené à une fonction sociale et nécessaire dans la vie spirituelle des Malgaches (cérémonies rituelles, de circoncision ou de retournement des morts notamment).

La seconde l'a fait voyager sur une scène internationale, avec des rencontres parfois inattendues (il a joué avec Kassav et Manu Dibango).

Maître incontesté de la sodina (la flûte en bambou ou en roseau de Madagascar), Rakoto Frah  a commencé à jouer à sept ans.
A dix, il était déjà le responsable d'un groupe et il commençait à être connu à douze ans.

C'était au temps de la colonisation française.

Chaque année, il y avait une grande fête d'une semaine sur le stade de Mahamasina (endroit où l'on sacrait les rois). 

Chaque canton de tout Madagascar était représenté par des artistes.

Un jour, il fut choisi pour jouer .
Puis en 1958, le Général de Gaulle vint à Madagascar.
Rakoto Frah  fait  parti des musiciens qui l'accompagnent  dans  les  rues d’Antananarivo jusqu'au palais du chef administrateur.

C'est là que tout le monde l'a découvert. 
Rakoto Frah   sort de Madagascar la première fois en 1967 pour le Festival International d'Alger.

Il fait  parti de la  sélection nationale.

Madagascar gagne  la médaille d'or devant 95 participants.


Ensuite, c’est la tournée pour Japon, Angleterre, Amérique, Inde,  Allemagne, Chine, Norvège, Finlande, Australie et France.
 
 
Rakoto Frah s'est éteint à l'âge de 76 ans.
 
RAKOTO FRAH  et son groupe FEOGASY
 

    

 

En hommage à Rakoto Frah

 

 

 


Publié à 02:31 le 28.07.2009 dans Musique Culture Films
Ajouter un commentaire
Flux RSS.