Madagascar, l'Île Continent
<%letter%>

cliquer ici pour une écoute en continue


Menu

|


NM Médical, distribution de matériel médical
Qui suis-je ?
Livre d'or

Rubriques

1. ACCUEIL
2005 TAMATAVE SAINTE MARIE
2006 FORT DAUPHIN TULEAR ISALO TANA
2006 TAMATAVE MANANARA TANA FIANARANTSOA
2007 DIEGO MAJUNGA MANTASOA ANKANIN NOFY
2007 TAMATAVE FOULPOINTE MAHAMBO
2008 TAMATAVE SAINTE MARIE MANOMPANA
2008 TAMATAVE VATOMANDRY MAHANORO
2009 2011 MAHAMBO (en construction)
Actions Projets pour Mada
Conseils et Bons plans
Coups de Coeur
Cyclones
Decouverte du pays Videos
Diaporama
Faune et Flore
Histoire de Madagascar
Livres Contes
Musique Culture Films
Personnalites malgaches
Peuples et Coutumes
Sante et conseils

Mes voyages

Afrique du Sud
Swaziland
Ile Maurice (à venir)
Ile de la Réunion

Avant de Partir

Office de Tourisme
Parcs Nationaux
Go to Mada
Tourisme Toamasina
Tourisme Fort-Dauphin
Tourisme Tuléar
Tourisme Diégo
Tourisme Nosy be
Tourisme Ile Sainte-Marie
Tourisme Antsirabe et les hautes terres
Tourisme Antananarivo
Tourisme Morondava
Tourisme Alaotra-Mangoro
Canal des Pangalanes
Cours de malgache
Météo à Mada
Banque Centrale
Billets d'avion
Boutique Multimédia
Train Madagascar
Chauffeur guide
Infos tourisme
Histoire de Madagascar
Alliance Française
Madagascar le guide


Forums et Guides

Voyages et Partages
Madaland
Lonely planet
Voyage forum
e-voyageur
Le routard
Le voyageur

Actualités

actumada
Sobika
L'express de Madagascar
Madagascar Tribune
Les nouvelles
Actualités-MadaPlus
La vérité
Mada.pro
Info premier Mada
la tribune de Diégo
no comment

Blogs

Carnets de vadrouilleurs
mon rêve malgache
les Zazakel de Madame Gascar
Les Marmots à Mada
Vanila sy Cacao
Madascope
Eric's trips
activité culturelle malgache
Madagascar et le Grand Sud
Avertem 2009
Avertem 2010
Madagascar la belle
L'Odyssée de Tattum
Mada ma passion
Madagascar, terres de cultures
Spiruline Antenna Malnutrition
Bouge ton île Sainte-Marie
PositiveMada
Plongées Tuléar

Associations

Avertem
Madamoramora
L'Homme et l'Evironnement
tsinjo menabe
PREV'ACT
Les jardins de Lumière
La forêt d'Ambodiriana
Le village de la joie
Association ASA
Solmada
ACP-Artémisia contre paludisme
Urgence Palu
Fanevanoo
Marmaille la case
Ong-Oh-Madagascar
Amadea
Coeur et Conscience
Les enfants du Soleil
Akamasoa
Fazasoma
Malagasy35
Domino Madagascar
Ambeoka
sourire-aimer
Aïna Enfance et Avenir
SPV-FELANA
Rayons de lumière

NON et STOP au tourisme pédophile




Météo Tamatave


Click for Tamatave, Madagascar Forecast





 :  



Cliquez pour visiter 123madagascar, annuaire et moteur de recherché dédié à Madagascar

Mes albums

La réserve de Nahampoana


Abel, notre chauffeur de taxi, nous attend. Il a pris soin de récupérer le reste de nos bagages que nous avions laissés avant de partir pour Evatra. Je remets un carton de linge à Dany et lui demande de faire le nécessaire auprés du chef du village d'Evatra pour procéder à la distribution de linge pour les plus démunis. Je fais confiance à Dany, j'ai pu me rendre compte de son implication dans le village pendant ces deux jours.
Puis nous partons directement pour la réserve de Nahampoana.



La réserve de Nahampoana est une réserve privée, rachetée par l'agence Air Fort Services il y a environ cinq ans. Cette réserve était à l'origine une ancienne station d'acclimatation crée dès le début de la colonisation pour introduire de nouvelles espèces de plantes à Madagascar. Puis elle fut laissée à l'abandon à l'indépendance du pays.
Située à 7km de Fort-Dauphin, la réserve de Nahampoana se laisse découvrir en toute tranquillité, mettant en évidence
la richesse d'une faune et d'une flore typique du Sud malgache.



Les espèces endémiques se sont aussi développées et forment aujourd'hui un merveilleux jardin maîtrisé par endroits et sauvage et naturel dans d'autres.
Nous sommes acceuillis par Gauthier qui sera notre guide. Nous nous installons rapidement, la chambre est vraiment trés bien pour un prix correct.Puis nous rejoignons Gauthier pour la visite du Parc. Nous découvrons quelques espèces de lémuriens sur les 36 que comptent Madagascar, des reptiles (pas beaucoup car c'est l'hivernage), de nombreux caméléons et beaucoup d'oiseaux.







Nous découvrirons peut-être la cinquième espèce ce soir !!!! le fameux microcèbe, mais là il faudra que la chance soit avec nous.

Le parc est trés agréable. On y observe entr'autre le palmier trièdre unique au monde (Dypsis decary).



Nous finissons notre visite par une petite ballade en barque. Une petite rivière ceint la réserve que l'on peut découvrir également par barque,
petit parcours sympa au milieu d'une végétation dense et humide.
Nous croisons un martin pêcheur et Gauthier nous dit que dans la région le martin pêcheur est considéré comme être l'âme des Ancêtres. Il en profite donc pour nous raconter la légende qui l'on transmet aux enfants Antanosy de génération en génération.

A l'époque des guerres interethniques, un homme de la tribu des Antanosy plongea dans la rivière pour échapper à ses poursuivants. Il ne laissa dépasser que le bout de son nez pour pouvoir respirer, et un martin pêcheur vint se poser sur son nez. Ses agresseurs prirent ce bout de nez pour une branche et passèrent leur chemin. Depuis ce jour le martin pêcheur ayant sauvé la vie de ce guerrier est considéré comme l'âme des Ancêtres et est protégé.

Aprés le repas du soir, nous allons tenter de voir la vie nocture du parc et surtout essayer de voir le fameux lémurien Microcèbe.
Nous nous munissons de nos lampes torches, déjà pour ne pas se casser la margoulette mais aussi essayer grâce au faisceau de lumière de débusquer
deux petits yeux rouge dans la nuit noire.
Et nous aurons cette chance, surtout grace à l'expérience de Gauthier, de voir ce tout petit lémurien (plus petit primate du monde) qui mesure qu'un vingtaine de centimètre pour environ cent grammes.




Nous rencontrerons également beaucoup de caméléons du plus minuscule au plus gros.
Nous sommes surpris tous les caméléons que nous rencontrons sont blancs. Gauthier nous apprend que c'est tout à fait normal car ils sont en train de dormir. Comme tous les reptiles, le caméléon est un animal à sang froid.
Il utilise les rayons du soleil pour activer ses fonctions physiologiques.
La nuit tombée, le caméléon cesse toute activité.
Dans l'obscurité les cellules de sa peau ne sont plus sollicitées. La plupart des espèces prennent alors une couleur blanchâtre facilement repérable dans le faisceau lumineux d'une torche. De plus, la nuit il se fait le plus petit possible en enroulant sa queue dans une spire parfaite.




Nous passons la nuit bercée par les bruits de la forêt et nous réveillons avec le chant des oiseaux et surtout les cris des lémuriens.
 
Du pur bonheur !!!



Publié à 09:05 le 27.04.2007 dans 2006 FORT DAUPHIN TULEAR ISALO TANA
Ajouter un commentaire
Flux RSS.