Madagascar, l'Île Continent
<%letter%>

cliquer ici pour une écoute en continue


Menu

|


NM Médical, distribution de matériel médical
Qui suis-je ?
Livre d'or

Rubriques

1. ACCUEIL
2005 TAMATAVE SAINTE MARIE
2006 FORT DAUPHIN TULEAR ISALO TANA
2006 TAMATAVE MANANARA TANA FIANARANTSOA
2007 DIEGO MAJUNGA MANTASOA ANKANIN NOFY
2007 TAMATAVE FOULPOINTE MAHAMBO
2008 TAMATAVE SAINTE MARIE MANOMPANA
2008 TAMATAVE VATOMANDRY MAHANORO
2009 2011 MAHAMBO (en construction)
Actions Projets pour Mada
Conseils et Bons plans
Coups de Coeur
Cyclones
Decouverte du pays Videos
Diaporama
Faune et Flore
Histoire de Madagascar
Livres Contes
Musique Culture Films
Personnalites malgaches
Peuples et Coutumes
Sante et conseils

Mes voyages

Afrique du Sud
Swaziland
Ile Maurice (à venir)
Ile de la Réunion

Avant de Partir

Office de Tourisme
Parcs Nationaux
Go to Mada
Tourisme Toamasina
Tourisme Fort-Dauphin
Tourisme Tuléar
Tourisme Diégo
Tourisme Nosy be
Tourisme Ile Sainte-Marie
Tourisme Antsirabe et les hautes terres
Tourisme Antananarivo
Tourisme Morondava
Tourisme Alaotra-Mangoro
Canal des Pangalanes
Cours de malgache
Météo à Mada
Banque Centrale
Billets d'avion
Boutique Multimédia
Train Madagascar
Chauffeur guide
Infos tourisme
Histoire de Madagascar
Alliance Française
Madagascar le guide


Forums et Guides

Voyages et Partages
Madaland
Lonely planet
Voyage forum
e-voyageur
Le routard
Le voyageur

Actualités

actumada
Sobika
L'express de Madagascar
Madagascar Tribune
Les nouvelles
Actualités-MadaPlus
La vérité
Mada.pro
Info premier Mada
la tribune de Diégo
no comment

Blogs

Carnets de vadrouilleurs
mon rêve malgache
les Zazakel de Madame Gascar
Les Marmots à Mada
Vanila sy Cacao
Madascope
Eric's trips
activité culturelle malgache
Madagascar et le Grand Sud
Avertem 2009
Avertem 2010
Madagascar la belle
L'Odyssée de Tattum
Mada ma passion
Madagascar, terres de cultures
Spiruline Antenna Malnutrition
Bouge ton île Sainte-Marie
PositiveMada
Plongées Tuléar

Associations

Avertem
Madamoramora
L'Homme et l'Evironnement
tsinjo menabe
PREV'ACT
Les jardins de Lumière
La forêt d'Ambodiriana
Le village de la joie
Association ASA
Solmada
ACP-Artémisia contre paludisme
Urgence Palu
Fanevanoo
Marmaille la case
Ong-Oh-Madagascar
Amadea
Coeur et Conscience
Les enfants du Soleil
Akamasoa
Fazasoma
Malagasy35
Domino Madagascar
Ambeoka
sourire-aimer
Aïna Enfance et Avenir
SPV-FELANA
Rayons de lumière

NON et STOP au tourisme pédophile




Météo Tamatave


Click for Tamatave, Madagascar Forecast





 :  



Cliquez pour visiter 123madagascar, annuaire et moteur de recherché dédié à Madagascar

Mes albums

Radame 1er

 

RADAME 1er

LE CONQUERENT

1792-1828

 

 Règne 1810-1828

 

Radama Ier prend le pouvoir en 1810, à la mort de son père, le roi Andrianampoinimerina. Son règne de 1810 à 1828 est considéré comme le début de la création de l'État malgache moderne.

Il  poursuit l'œuvre de son père en entreprenant de conquérir l'île entière, aidé dans sa politique par les Britanniques. Les traités anglo-malgaches de 1817 et 1820 le reconnaissent comme étant roi de Madagascar et apportent une coopération militaire, culturelle et religieuse. En contrepartie Radama 1er doit renoncer à la traite des esclaves. Les troupes du roi Radama 1er contrôlent assez facilement la côte orientale de l'île ainsi que l'ensemble des Hautes Terres mais échouent dans le vaste pays Sakalava.

Peu de documents existent de cette période, mais un événement va changer la configuration de la société Merina et la physionomie de la ville : le souverain va en effet lever la loi instaurée par son père interdisant l'accès à l'Imerina aux étrangers.

Il introduit peu à peu, à la cour, les mœurs occidentales. Des missionnaires protestants s’établissent dans la capitale,  des écoles sont progressivement ouvertes. 

 

 

Maîtrisant l’écriture arabico-malgache (appelée "Sora-Be") et pouvant communiquer en français (ainsi qu’en anglais), le Roi contribue activement à l’expansion des travaux des missionnaires étrangers.

Très attaché au développement de l’enseignement, le roi fit venir de nombreux artisans étrangers pour enseigner dans les écoles et plusieurs dizaines d’étudiants furent envoyés à l’Ile Maurice et au Royaume-Uni pour poursuivre leurs études.

 A partir de ce moment, de nombreux missionnaires européens vont alors venir s'installer dans la capitale apportant avec eux leur technique, leur culture et leur religion.

Grâce à des instructeurs étrangers, il modernise son armée. Il renouvelle le traité avec les britanniques

Une hiérarchie et un règlement militaire strict furent instaurés,  des fusils, des canons et même des chevaux sont importés pour renforcer son armée.
Ainsi, les trois quarts de l’Ile et les ports présentant un intérêt stratégique et économique, tombent rapidement sous son contrôle.

 

Revue des troupes de Radame 1er

 
 

Le règne de Radama 1er sera de courte durée,  les nombreuses expéditions dans les régions insalubres du littoral auront raison de sa santé, le  roi RADAMA Ier  meurt  subitement à Antananarivo, le 27 juillet 1828, à seulement 36 ans.
 
En l’absence d’ héritier, son épouse montera  sur le trône sous le nom de RANAVALONA Ier.

  

 

 

 


Publié à 01:50 le 30.07.2009 dans Histoire de Madagascar
Ajouter un commentaire
Flux RSS.