Madagascar, l'Île Continent
<%letter%>

cliquer ici pour une écoute en continue


Menu

|


NM Médical, distribution de matériel médical
Qui suis-je ?
Livre d'or

Rubriques

1. ACCUEIL
2005 TAMATAVE SAINTE MARIE
2006 FORT DAUPHIN TULEAR ISALO TANA
2006 TAMATAVE MANANARA TANA FIANARANTSOA
2007 DIEGO MAJUNGA MANTASOA ANKANIN NOFY
2007 TAMATAVE FOULPOINTE MAHAMBO
2008 TAMATAVE SAINTE MARIE MANOMPANA
2008 TAMATAVE VATOMANDRY MAHANORO
2009 2011 MAHAMBO (en construction)
Actions Projets pour Mada
Conseils et Bons plans
Coups de Coeur
Cyclones
Decouverte du pays Videos
Diaporama
Faune et Flore
Histoire de Madagascar
Livres Contes
Musique Culture Films
Personnalites malgaches
Peuples et Coutumes
Sante et conseils

Mes voyages

Afrique du Sud
Swaziland
Ile Maurice (à venir)
Ile de la Réunion

Avant de Partir

Office de Tourisme
Parcs Nationaux
Go to Mada
Tourisme Toamasina
Tourisme Fort-Dauphin
Tourisme Tuléar
Tourisme Diégo
Tourisme Nosy be
Tourisme Ile Sainte-Marie
Tourisme Antsirabe et les hautes terres
Tourisme Antananarivo
Tourisme Morondava
Tourisme Alaotra-Mangoro
Canal des Pangalanes
Cours de malgache
Météo à Mada
Banque Centrale
Billets d'avion
Boutique Multimédia
Train Madagascar
Chauffeur guide
Infos tourisme
Histoire de Madagascar
Alliance Française
Madagascar le guide


Forums et Guides

Voyages et Partages
Madaland
Lonely planet
Voyage forum
e-voyageur
Le routard
Le voyageur

Actualités

actumada
Sobika
L'express de Madagascar
Madagascar Tribune
Les nouvelles
Actualités-MadaPlus
La vérité
Mada.pro
Info premier Mada
la tribune de Diégo
no comment

Blogs

Carnets de vadrouilleurs
mon rêve malgache
les Zazakel de Madame Gascar
Les Marmots à Mada
Vanila sy Cacao
Madascope
Eric's trips
activité culturelle malgache
Madagascar et le Grand Sud
Avertem 2009
Avertem 2010
Madagascar la belle
L'Odyssée de Tattum
Mada ma passion
Madagascar, terres de cultures
Spiruline Antenna Malnutrition
Bouge ton île Sainte-Marie
PositiveMada
Plongées Tuléar

Associations

Avertem
Madamoramora
L'Homme et l'Evironnement
tsinjo menabe
PREV'ACT
Les jardins de Lumière
La forêt d'Ambodiriana
Le village de la joie
Association ASA
Solmada
ACP-Artémisia contre paludisme
Urgence Palu
Fanevanoo
Marmaille la case
Ong-Oh-Madagascar
Amadea
Coeur et Conscience
Les enfants du Soleil
Akamasoa
Fazasoma
Malagasy35
Domino Madagascar
Ambeoka
sourire-aimer
Aïna Enfance et Avenir
SPV-FELANA
Rayons de lumière

NON et STOP au tourisme pédophile




Météo Tamatave


Click for Tamatave, Madagascar Forecast





 :  



Cliquez pour visiter 123madagascar, annuaire et moteur de recherché dédié à Madagascar

Mes albums

Diégo

Aprés une installation rapide et surtout une bonne douche car il fait trés chaud, nous
partons à travers la ville en reconnaissance.
Nous sommes frappés par le calme de cette ville contrairement à Tamatave ou Tuléar .
La ville est propre et avec toutes les pluies des derniers jours,
contrairement à ce que j'ai pu
lire, la ville n'est absolument pas poussièreuse.
La première impression est bonne, cette ville me plaît bien, elle possède un charme
particulier avec son atmosphère nonchalante et
ses arcades ombragées qui sont
les bienvenues pour se protéger du soleil ardent.
 
Nous sommes également surpris par l'absence de mendiants, aucune sollicitation !!!


Ce qui me frappe également
c'est l'absence de pousse-pousse contrairement aux autre villes traversées.
La ville n'est pas
trés grande et de nombreux taxis 4L de couleur jaune, vestiges increvables bien
sympathiques, permettent de se déplacer facilement.
 


Port mythique pour des générations de marins,
les rues de Diégo portent encore les marques de la présence française.
Nombre de bâtiments se sont érigés du temps de l'administration française
afin d'accueillir fonctionnaires, officiers et matelots en escale.
Quelques maisons à étage aux tons pastels délavés par le temps témoignent de la splendeur
passée, balustres, pignons, colonnades.
 

Nous remontons la rue Colbert, artère principale de Diégo en direction de la mer et du port.
Nous longeons boutiques, restaurants, hôtels, banques, la halle métallique due à
Gustave Eiffel qui abrite aujourd'hui l'alliance française (anciennement marché couvert).
Puis la rue Colbert se termine devant la Résidence de Province, aujourd'hui siège de
l'administration territoriale.
Autrefois, résidence du Gouverneur, elle fut bâtie à la fin du XIXè siècle et
est un bel exemple d'architecture créole.
Puis nous nous dirigeons vers ce qui fut en son temps le plus bel hôtel de Diégo,
Hôtel des Mines rebaptisée Hôtel de la Marine durant la présence française
que l'on doit à un dénommé Alphonse Mortages,
un aventurier sympathique et généreux devenu riche grâce aux mines d'or d'Andavokoera.
Mais pour la petite histoire a fini sa vie complètement ruiné.

Cette splendeur du passé offre désormais le spectacle de ses
ruines à l'immense baie de Diégo.

Quelques palmiers pour seuls grooms dans cette bâtisse aujourd'hui sans toit, les cocotiers ont repris leur droit sur ce bout de route en bord de mer.

 

  

Mais de ces ruines qui ne se résignent pas à mourir tout à fait,
chacun espère le sauvetage et la résurrection. Des bruits courent que le gouvernement
actuel aurait des intentions dans ce sens.
Juste à côté, nous arrivons au Square Clémenceau, plus communément appelé
"kiosque à musique".
Autrefois tous les dimanches cette place était animée par la fanfare.
 
 

La vue est imprenable sur la baie.
Nous décidons de rentrer tranquillement car la nuit ne va pas tarder à tomber et il nous faut organiser la journée de demain.
Nous continuerons notre visite de la ville demain matin.
Nous devons contacter un chauffeur de taxi pour nous amener à Ramena en fin de matinée. L'hôtel nous donne les coordonnées d'un taxi et nous faisons affaire, rendez-vous est pris pour le lendemain vers 11h.
La soirée se passe tranquillement malgré les coupures intempestives de courant et la chaleur au restaurant de l'hôtel "La Joncque," trés bon chinois. , Heureusement, nous pourrons bénéficier de la climatisation pour la nuit, sans coupure, vraiment trés appréciable.

Publié à 12:22 le 21.04.2007 dans 2007 DIEGO MAJUNGA MANTASOA ANKANIN NOFY
Ajouter un commentaire
Flux RSS.