Madagascar, l'Île Continent
<%letter%>

cliquer ici pour une écoute en continue


Menu

|


NM Médical, distribution de matériel médical
Qui suis-je ?
Livre d'or

Rubriques

1. ACCUEIL
2005 TAMATAVE SAINTE MARIE
2006 FORT DAUPHIN TULEAR ISALO TANA
2006 TAMATAVE MANANARA TANA FIANARANTSOA
2007 DIEGO MAJUNGA MANTASOA ANKANIN NOFY
2007 TAMATAVE FOULPOINTE MAHAMBO
2008 TAMATAVE SAINTE MARIE MANOMPANA
2008 TAMATAVE VATOMANDRY MAHANORO
2009 2011 MAHAMBO (en construction)
Actions Projets pour Mada
Conseils et Bons plans
Coups de Coeur
Cyclones
Decouverte du pays Videos
Diaporama
Faune et Flore
Histoire de Madagascar
Livres Contes
Musique Culture Films
Personnalites malgaches
Peuples et Coutumes
Sante et conseils

Mes voyages

Afrique du Sud
Swaziland
Ile Maurice (à venir)
Ile de la Réunion

Avant de Partir

Office de Tourisme
Parcs Nationaux
Go to Mada
Tourisme Toamasina
Tourisme Fort-Dauphin
Tourisme Tuléar
Tourisme Diégo
Tourisme Nosy be
Tourisme Ile Sainte-Marie
Tourisme Antsirabe et les hautes terres
Tourisme Antananarivo
Tourisme Morondava
Tourisme Alaotra-Mangoro
Canal des Pangalanes
Cours de malgache
Météo à Mada
Banque Centrale
Billets d'avion
Boutique Multimédia
Train Madagascar
Chauffeur guide
Infos tourisme
Histoire de Madagascar
Alliance Française
Madagascar le guide


Forums et Guides

Voyages et Partages
Madaland
Lonely planet
Voyage forum
e-voyageur
Le routard
Le voyageur

Actualités

actumada
Sobika
L'express de Madagascar
Madagascar Tribune
Les nouvelles
Actualités-MadaPlus
La vérité
Mada.pro
Info premier Mada
la tribune de Diégo
no comment

Blogs

Carnets de vadrouilleurs
mon rêve malgache
les Zazakel de Madame Gascar
Les Marmots à Mada
Vanila sy Cacao
Madascope
Eric's trips
activité culturelle malgache
Madagascar et le Grand Sud
Avertem 2009
Avertem 2010
Madagascar la belle
L'Odyssée de Tattum
Mada ma passion
Madagascar, terres de cultures
Spiruline Antenna Malnutrition
Bouge ton île Sainte-Marie
PositiveMada
Plongées Tuléar

Associations

Avertem
Madamoramora
L'Homme et l'Evironnement
tsinjo menabe
PREV'ACT
Les jardins de Lumière
La forêt d'Ambodiriana
Le village de la joie
Association ASA
Solmada
ACP-Artémisia contre paludisme
Urgence Palu
Fanevanoo
Marmaille la case
Ong-Oh-Madagascar
Amadea
Coeur et Conscience
Les enfants du Soleil
Akamasoa
Fazasoma
Malagasy35
Domino Madagascar
Ambeoka
sourire-aimer
Aïna Enfance et Avenir
SPV-FELANA
Rayons de lumière

NON et STOP au tourisme pédophile




Météo Tamatave


Click for Tamatave, Madagascar Forecast





 :  



Cliquez pour visiter 123madagascar, annuaire et moteur de recherché dédié à Madagascar

Mes albums

suite

Et encore une fois Rasoa accepta les conditions du roi des lolos.

Son amour pour sa sœur était plus fort que toutes les richesses imaginables, aucun
bien terrestre ne saurait l’en détourner.

Alors, bien contre son gré, le lolobé dut faire revenir Mahéla auprès de sa sœur car
au royaume de la magie et des sortilèges l’amour est roi.

C’est le seul sentiment qui peut tout balayer, aucune force mauvaise ne peut l’écraser.

Mahéla réapparut soudainement auprès de Rasoa, elles se jetèrent dans les bras l’une
de l’autre et s’embrassèrent chaleureusement.

Leur joie était si grande qu’elle émut le lolobé lui-même qui, dans un élan de
générosité qu’on ne lui connaissait pas, rendit à la princesse toutes ses promesses.

Rasoa n’aurait donc pas à lui donner toutes les richesses de son père, ni toutes
celles qu’elle pourrait gagner, Mahéla et elle pouvaient rentrer tranquillement
au village.

Quelle fête quand elles apparurent main dans la main.

Il y eut sept jours de festivités, car chacun savait qu’il fallait rendre grâce aux esprits d’un aussi beau dénouement.

Et ce n’était pas fini :

Après la mort du roi les choses changèrent :

Les terres furent rendues à ceux qui la travaillaient.

Les richesses furent partagées entre tous.

Et l’harmonie se fit dans le village.

Tant et si bien qu’il fallut trouver un mot pour exprimer cela.

Le mot on l’emploie encore, c’est :

FIHAVANANA !

 

 

Vous vous-êtes laissé
emporter par ces histoires ?


Je l’espère, car un de vos sourires
sera mon seul salaire, le seul qu’un véritable conteur n’accepte !

Mon grand-père, N’guéta Paul, avait besoin d’un peu de bière :
 
« Pour que les mots glissent mieux ! » Me disait-il.

C’est pourquoi je n’oubliai jamais d’emporter quelques bouteilles
afin de lui faciliter la tâche.






A SUIVRE .....


Publié à 07:30 le 2.06.2008 dans Livres Contes
Ajouter un commentaire
Flux RSS.